LES BÉNÉFICES DU BOIS

Si l’on ajoute l’impact qui se produit à la fin de la vie utile de la maison, nous avons encore une balance en faveur du bois, étant donné que son coût de recyclage est bien inférieur à celui de l’acier et que le ciment n’est pas recyclable. C’est ce que l’on retrouve dans la construction des chalets en Haute-Savoie. 

Le bois, un matériau écologique 

Chacun sait que le bois est le matériau de construction le plus naturel et le plus écologique possible et que ses qualités d’isolation thermique et acoustique sont insurmontables. Les matériaux isolants maintiennent simplement une différence de température entre l’intérieur et l’extérieur, sans distinguer si l’intérieur doit être gardé au chaud alors que l’extérieur est froid ou, au contraire, l’intérieur doit être maintenu au frais tandis que l’extérieur Il fait chaud, l’exemple le plus clair est le thermos, que nous utilisons pour conserver les boissons chaudes et froides.

L’amélioration du comportement thermique des habitations a un impact important sur l’environnement. La réduction de la consommation d’énergie pour le chauffage ou le refroidissement est essentielle pour le développement durable et, en outre, le bon comportement thermique de la maison est fondamental pour le sentiment de confort et la qualité de vie qu’il produit chez ses habitants.

La capacité d’isolation thermique des matériaux est spécifiée en fonction de leur transmittance. Plus la valeur de la transmittance est basse, plus sa capacité isolante est grande.

Le bois, un matériau durable 

Le bois a un pouvoir isolant neuf fois supérieur à celui du béton, sept fois supérieur à celui d’un bloc ou 5,5 fois supérieur à celui du verre. En ce qui concerne l’aluminium, sa capacité isolante est 355 fois supérieure. 

L’impact environnemental des matériaux n’est pas seulement dû à leur utilisation, mais commence également au moment de leur extraction et de leur transformation. Il y a la différence de consommation d’énergie entre le bois et le reste des matériaux de construction habituels.

Cette différence est mesurée en kilowattheures nécessaires pour obtenir une tonne de matériau. Dans le cas du ciment, l’énergie consommée est 5,5 fois supérieure et, dans le cas de l’aluminium, elle atteint une proportion alarmante de 46 fois supérieure.

En bref, quand on parle de construction durable, il n’y a pas d’autre choix que de parler de l’utilisation intensive du bois, du contrôle strict de son origine, de la promotion d’une gestion forestière responsable, de l’utilisation de techniques de conception rationnelles et avancées, qui maximisent l’utilisation des ressources, des techniques de construction qui éliminent pratiquement les déchets sur le site, qui ne génèrent pas de pollution et ne contribuent pas à la production de gaz à effet de serre.

Construit avec des matériaux respectueux de l’environnement Sous tous ces aspects, des chalets et des cabanes en rondins respecte largement les critères qui définissent la construction durable, en respectant les réglementations environnementales les plus strictes et en appliquant les techniques de production les plus avancées, dans le respect du recyclage et de l’optimisation des ressources.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*